Initiative populaire genevoise 157 « traversée du lac » – NON

Il est utopique pour Genève de prétendre à la réalisation d’un ouvrage de l’ordre de 3 à 4 milliards, soit environ le double du coût total du CEVA. Pareil ouvrage, si il devait se réaliser, ne peut être qu’à la charge de la Confédération. Avec l’arrivée en 2019 du CEVA, qui devrait décharger la rive gauche d’une bonne part de son trafic pendulaire, il paraît plus que surprenant que de vouloir dédoubler et concurrencer le dit projet avec un nouvel ouvrage. Refuser cette initiative permettra de limiter les dépenses d’études pour Genève, qui se chiffrent déjà en millions, et de faire un vrai bilan du CEVA à l’horizon 2020.

Pour toutes ces raisons, le GEIP – Groupement des Entrepreneurs et Indépendants Progressistes – vous recommande de voter NON.